leclavieraplumes

leclavieraplumes

C'EST QUOI LE CLAVIER Á PLUMES ?

C’est un cycle de quatre rencontres « littéraires » annuelles qui a pris le relais d’Un auteur des voix organisé entre la Bibliothèque braille romande et livre parlé de Genève (BBR) et la Bibliothèque de la Cité entre 2015 et 2019.

Les trois personnes qui ont mené à bien ces 19 soirées en invitant et accueillant des auteurs aussi divers que Joseph Incardona, Jean Troillet, Marion Graf, Metin Arditi, Jean Ziegler, Azouz Begag, Laure Mi Hyun Croset, Didier Burkhalter, Jacques Dubochet ou René Frégni ont souhaité que perdure le principe d’une manifestation littéraire prenant en compte les handicaps visuels. Ils ont trouvé asile dans un lieu idéal pour ce projet : le café-librairie des Recyclables à la rue de Carouge.

Si le principe de ces soirées, à l’ambiance volontairement détendue, est de s’adresser à tout un chacun aimant un tant soit peu la lecture, nous mettons un accent tout particulier sur les personnes aveugles ou malvoyantes : en effet les livres de nos invités sont tous accessibles et enregistrés en audio par les deux bibliothèques qui leurs sont dédiées en Suisse romande : la BBR à Genève et la Bibliothèque Sonore Romande (BSR) à Lausanne.

 

POURQUOI CLAVIER Á PLUMES ?

Parce que le clavier du piano de Jean-Yves Poupin, bien sûr et celui du Mac ou du PC. Il y a aussi le piano du cuisinier et la cuisine des écrivains : alors, au clavier ou à la plume ? Assis, debout ou couché ? Et puis bien sûr, il y a la petite musique : on parle toujours de Céline ou de Modiano… nous intéresse, avant toute chose, celles de nos invités ! Alors envoyons la petite musique !

Sans oublier qu’une plume, ce peut-être une arme terrible, comme ça peut également chatouiller ! Du coup, le sourire n’est jamais bien loin. Et d’un sourire aux lèvres à la plume au bec, il n’y a qu’un souffle !

Donc un clavier à plumes, mais où l’on évitera de chantonner à nos invités : « Je te plumerai ! Je te plumerai ! » c’est promis ! Même si nos plumes ne sont pas des plumes d’anges !

 

LE CLAVIER Á PLUMES, C'EST QUI ?

  • Martine Etter-Longchamp, bibliothécaire complice de la première heure des aventures d'Un auteur des voix. Elle assure la lecture des extraits des livres dont on parle. Elle aussi la maîtresse de l’horloge et de la logistique.
  • Jean-Yves Poupin, pianiste de jazz, qui écume les caves, les scènes et les galetas genevois depuis des lustres propose une interview en noires et blanches, sans parole, juste des notes et les réactions de l’invité. Il fait son portrait en musique et ponctue de ses interventions les propos de la soirée.
  • Gérald Poussin qui, pour changer des parois, jardins publics et autres supports sur lesquels il a couché d’innombrables coins-coins, (mais pas que…), a colorié notre clavier et nos plumes. Il dessine également les différents éléments que l’on retrouve sur nos affiches.
  • Patrick Bussard, tint déjà la plume dans de défunts canards, entre autres Le Semeur. Il est passé par tous les états des métiers du livre. Désormais libraire défroqué, il utilise sa plume pour brosser le portrait de nos invités, quitte à les  chatouiller. Il est le Monsieur Loyal du Clavier à plumes.

 

LE CLAVIER Á PLUMES MODE D'EMPLOI :

Les rencontres sont ouvertes à tout le monde, que l’on lise avec les yeux, les oreilles ou les doigts. La section genevoise de la Fédération Suisse des Aveugles propose l’aide de bénévoles pour guider les personnes qui en ont besoin entre l’arrêt TPG des Augustins et la librairie-café qui est exclusivement réservée au Clavier à Plumes ce soir-là. Il suffit d’appeler Nicolas Frachet, responsable des bénévoles (079 197.26.11) jusqu’à une ou deux heures avant le début de la soirée.

Les rencontres ont lieu quatre fois l'an, le dernier mardi du mois. Elles débutent à 19.00 h et se terminent vers 20.30h par une dédicace organisée par François Pulazza, le libraire qui anime les Recyclables, côté bouquins depuis un peu plus d’un an.

Il est bien sûr possible de prolonger la soirée avec l’auteur invité et les z’animateurs du Clavier à plumes autour d’une assiette ou d’un verre. Patricia Coelho, qui est aux manettes du restaurant, se propose même de préparer un plat économique comme une quiche avec une salade, etc., pour autant que l’on s’annonce jusqu’à la veille à midi pour profiter de cette offre. Sinon, il est toujours possible de choisir parmi deux plats sélectionné sur la carte traditionnelle. Comme Les Recyclables nous font l'amitié de n'être ouvert que pour Le Clavier à plumes ce soir-là, il est indispensable de réserver jusqu'à la veille à midi au 022/328 23 73.

L’entrée est libre et ces rencontres sont bien sûr ouvertes à tout le monde.

 

 

 

Derniers articles